Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vévé la Girafe

Ici, pas de filtre, pas de femme parfaite, pas de vie de rêve Insta, juste du vrai, de l'imparfait, du rire et du coeur !

Serons-nous comme eux? Le coup de gueule du jour

Publié le 10 Mai 2017 par Maman Vévé in Etre une femme, S'organiser, Actualités, Avenir

Serons-nous comme eux? Le coup de gueule du jour

Hello tout le monde,

bien loin de mes sujets habituels, j'aimerais parler d'un sujet qui m'a saisie à la gorge ce matin.
A la sortie d'une campagne présidentielle plutôt passionnante, mais décevante (comme toujours), je suis une fois de plus abasourdie par les discours creux, les comportements puérils, la volonté sans faille de détenir une miette de pouvoir et surtout de jouer avec nos joies et nos craintes. 
Je ne peux pas m'empêcher de faire le parallèle avec certains patrons qui ont croisés ma route. Toujours les mêmes vieux briscards, mielleux au commencement pour mieux t'attirer dans leurs filets d'hypocrisie, qui progressivement montrent leur vrai visage : des teigneux assoiffés de pouvoir, souvent complexés par je-ne-sais-quoi, et qui utilisent ce pouvoir pour écraser les autres et réduire à néant nos espoirs. 
Est-ce que le bon fonctionnement de l'entreprise ou de la société leur importe ? J'en doute...Ce qu'ils veulent avant tout, c'est faire les choses à leurs manières, démontrer qui est le boss, voire même qui a la plus longue...
Il y a moins de 6 mois, j'étais encore "patronnée" par un de ces personnages infects qui, au mépris de toute éthique, hurlait, harcelait, licenciait au gré de ses humeurs, jetait à la figure de ses employés des déclarations absolument irrespectueuses et parfois mensongères.
Le pire est que ce comportement interne inqualifiable cohabitait avec un discours public de valeurs de solidarité, d'économie durable, de transparence et d'un respect profond pour l'humain afin de construire un meilleur avenir tous ensemble. De quoi donner la gerbe !

Du coup, je m'interroge. Est-ce que notre génération saura changer la donne? Arrivera t'elle à ne pas de devenir comme eux? Est-ce qu'un jour, nous parviendrons à dire ce que nous pensons vraiment et à faire ce que nous disons, sans faux-semblant, sans hypocrisie ? Est-ce que les futurs patrons auront la sagesse de ne pas confondre pouvoir et savoir ? Seront-ils capables de respect, d'écoute envers le petit peuple, tout simplement parce que deux têtes valent mieux qu'une ?
Et finalement, pourrons-nous arrêter cette course à l'individualisme où chacun regarde dans sa direction et ne se préoccupe que de ses propres intérêts, sans se demander si le bonheur pourrait venir de celui du voisin ?

J'ose me poser la question car je ressens au quotidien que les choses changent petit à petit. Ne serait-ce qu'en observant la nouvelle génération de papas (dont Chérichou), qui lentement mais sûrement est en train de rendre totalement "has-been" ces hommes attachés à un modèle révolu où la femme gère la maison, quand eux vont gagner les sous. Je parle de cette nouvelle vague d'hommes (il y en toujours eu probablement mais ils étaient très minoritaires) qui ne considère  pas qu'ils "aident" leur femme à la maison, mais qu'ils font tout simplement leur part. Et qui n'en attendent aucun éloge puisque c'est normal. Ceux qui ont bien intégré que leur femme travaille aussi et que même si elles rentrent une heure plus tôt ou qu'elles gagnant moins, elles n'en sont pas moins méritantes qu'eux. 

Voilà, c'était mon coup de gueule et mes interrogations du jour.

Je retourne à mon tricot ;-)

Commenter cet article