Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vévé la Girafe

Ici, pas de filtre, pas de femme parfaite, pas de vie de rêve Insta, juste du vrai, de l'imparfait, du rire et du coeur !

Le zéro déchet

Publié le 7 Juillet 2020 par Maman Vévé

Une petite pause de plus de 2 mois (désolée) indispensable car j'avais l'impression de tourner en rond sur les thématiques : la femme, la maternité, le travail des femmes, je me suis auto-saoulée et ai frôlé l'overdose. Pourtant, le sujet reste d'une importance capitale, mais j'ai pris conscience que j'étais davantage en train d'essayer de gérer ma propre douleur et j'en oubliais de rire, de me détendre un peu sur cet espace qui m'est si cher.

Donc changement de sujet complet, le zéro déchet.

Alors, détendez-vous, je ne suis pas une forcenée. Je teste des choses, si ça me plaît j'adopte et je creuse, mais parfois je me croûte comme une m....
Les couches lavables par exemple : j'ai testé, j'ai galéré, j'ai renoncé. Trop prise de tête pour moi, je n'ai pas l'organisation ni l'énergie nécessaires, honte sur moi mais nobody's perfect ! Et j'admire ceux et celles qui le font.

Je n'atteins pas le zéro déchet, mais c'est dans la salle de bains que j'ai obtenu le plus de résultats. Cela ne s'est pas fait en un jour évidemment. En fait, tout a commencé par une formation en aromathérapie qui m'a donnée les bases et la curiosité de creuser le merveilleux monde du végétal : huiles essentielles, hydrolats, huiles végétales. Rapidement, j'ai remplacé mes nombreux (très nombreux) produits cosmétiques par de simples huiles végétales ou des petits mélanges de mon cru.
Et le miracle s'est produit : ma peau s'est réveillée, s'est révélée, s'est illuminée. Finis les boutons disgracieux qui apparaissaient systématiquement à la moindre fatigue ou dès que j'avais mes règles. Terminé le teint terne, la peau qui tire, exit les imperfections et j'en passe. En parallèle, j'ai banni le maquillage quotidien, ne ressentant plus le besoin de camoufler ma peau autrefois discutable. Une révolution pour ma peau maltraitée pendant des années par la pétrochimie qu'on nous vend au kilo, à coup de promesses marketing bidons !

Brosse à dents en bambou, dentifrice en poudre, base lavante neutre en bidon, cotons lavables, j'ai déniché des marques bio qui pratiquent l'emballage raisonnable, soit en gros conditionnement, soit en vrac, soit en packaging écolo et réutilisable ! Le contenu de ma poubelle a diminué de 90%, véridique !

Même effort en cuisine, il faut dire que le confinement nous a donné le temps de réfléchir à des optimisations concrètes et pratiques. Mais encore une fois, si on galère trop, on laisse de côté, il sera toujours temps de ressortir l'idée plus tard, quand on sera prêts. C'est un peu comme au sport : si j'en fais trop la première fois, ça me rebute et il y a peu de chances pour que je l'intègre dans ma routine. Donc on y va PROGRESSIVEMENT. Et ça marche !

Pour les transports, avec l'été installé, on va tenter de remplacer la voiture (malheureusement systématique à la campagne) par le vélo pour les déplacements courts. Un hic toutefois : le manque de pistes cyclables, on va donc se mettre en quête des chemins cachés dans notre coin du Vignoble Nantais.

Bref, on continue les efforts. On réfléchit en ce moment à se mettre à la permaculture, étant donné le plaisir que nous avons eu à installer notre potager qui produit hyper bien. D'ailleurs, si quelqu'un a des conseils, je suis preneuse.

Biz

Commenter cet article